Grâce à cette application vous allez pouvoir trouver votre sosie

Grâce à cette application vous allez pouvoir trouver votre sosie

Une théorie semble flotter sur Internet. Peut-être que c’est un conte de bonne femme, ou peut-être qu’il est imprégné de vérité, mais l’idée est que tout le monde a sept « jumeaux », ou sosies, qui existent quelque part dans le monde.

Avec environ 7,4 milliards d’habitants sur la planète, on ne sait jamais. C’est peut-être vrai. Quoi qu’il en soit, Philip Kampff était intrigué par l’idée. Il a donc, avec plusieurs autres, lancé Twin Strangers. C’est une application et un site web où les gens peuvent télécharger une photo et, potentiellement, trouver son sosie.

Comment Twin Strangers marche ?

Lancé en 2015, Twin Strangers compte maintenant environ 4,3 millions de personnes dans sa base de données. Le site est très convivial et facile à naviguer. Si vous êtes intéressé à trouver votre soi-disant jumeau étranger, voici comment ça marche :

  • Vous créez un compte. Cette partie est gratuite. Vous le faites en utilisant votre ordinateur portable, mais vous pouvez télécharger l’application si vous préférez utiliser votre smartphone.
  • Vous remplissez quelques informations de base sur vous-même (comme votre nom, votre lieu de résidence et votre date de naissance),
  • Puis, vous téléchargez une photo. Le site vous donne quelques conseils sur ce qui constitue une image forte. Par exemple, assurez-vous que votre tête n’est pas inclinée ; il vaut mieux que vous restiez centré — des conseils comme ça.
  • Ensuite, Twin Strangers vous montrera un exemple de correspondance, c’est-à-dire quelqu’un qui vous ressemble d’après le logiciel de reconnaissance faciale de l’IA. Vos correspondances sont classées : celles qui sont les plus proches de vous physiquement apparaîtront en premier, ou du moins, c’est l’idée générale.

Vous pouvez visualiser gratuitement votre exemple de jumelage, puis pour accéder au reste de votre liste, vous devez acheter des crédits. Sur un ordinateur portable, 10 crédits (ce qui correspond à 10 chances d’entrer une photo) vous coûteront 5,99 $. Sur l’application, vous pouvez acheter trois recherches pour 1,99 $.

Twin Strangers recommande de télécharger une bonne variété de photos. Gardez à l’esprit, a déclaré Kampff, qui est le directeur général du site, que vous pouvez avoir une apparence très différente sur votre photo de profil LinkedIn que lorsque vous paressez dans la maison en sueur et sans maquillage. Plus vous soumettez d’images, plus vous avez de chances de trouver une correspondance.

Une fois que vous trouvez quelqu’un que vous pensez être compatible, vous avez l’option de « mettre en vedette » cette personne, qui envoie un courriel. C’est ainsi que les connexions se font. Si Twin Strangers apprend l’existence d’une correspondance assez convaincante, ils peuvent même prendre des dispositions pour filmer une rencontre, si les deux parties sont intéressées, bien sûr.

Des résultats assez convaincants

L’un des fondateurs du projet, Niamh Geaney, a trouvé non pas un, non pas deux, mais trois vrais jumeaux étrangers à travers le projet. L’histoire de Geaney, montrée dans les vidéos YouTube du site web, prouve vraiment à quel point l’expérience de rencontrer quelqu’un qui vous ressemble peut-être émotionnelle. Ce qui est plus agréable, c’est qu’environ 15 000 personnes rejoignent le site chaque semaine. Vous trouverez probablement vous aussi vos jumeaux ou jumelles étrangers.

Les perspectives pour l’avenir

Actuellement, l’équipe de Twin Strangers travaille avec l’une des plus grandes chaînes de télévision japonaises sur un projet impliquant des célébrités à la recherche de leurs « sosies ».

« Nous gardons toujours un œil ouvert. Nous sommes toujours à la recherche de nouvelles correspondances. Nous essayons constamment de nous améliorer. Nous voulons aller plus loin. Donc, si vous avez trouvé une correspondance, nous voulons voir si vous partagez des antécédents héréditaires », a dit M. Kampff.

En octobre environ, Twin Strangers aimerait trouver un jumelage entre les résidents des États-Unis et ceux du Royaume-Uni, si possible. Il aimerait aussi intégrer des tests ADN un jour. Vous pouvez aussi consulter notre magazine d’actualité Waouh.com pour en savoir plus.

Fermer le menu